Le bout du bout…

Petite plongée dans ma vraie vie d’aidant!!

Mon esprit est combatif et je maintiens le cap vers une vie de famille heureuse!

Toutefois, je sens que mon corps me lance un appel au secours. Chaque mouvement fait grincer ma carcasse fatiguée par presque 18 mois de lutte acharnée contre cette saleté de tumeur installée dans la tête de mon amoureux.

Stress, manque d’hydratation, de sport, de sommeil … voilà le cocktail idéal pour avoir une mine affreuse, le cheveu rebel et une absence totale de tonus musculaire!!! Je suis MA-GNI-FYQUE!!!!

Je vis avec un homme charismatique doté d’une forte personnalité. Il organisait tout dans son travail et dans sa vie de famille. La situation était plutôt agréable pour moi, je me suis laissée porter pendant des années dans cette vie où je n’avais pas grande responsabilité (en tout cas c’est ce que je ressentais). Après le choc « cancero », j’ai pris le relais ; j’ai été promue pilier par intérim de ma petite tribu. Aujourd’hui, la vilaine bestiole semble faire une bonne grosse sieste, Monsieur a toujours ce charisme qui me séduit tant, mais moi je ne trouve plus ma place.

Quel est mon rôle désormais ? Je m’investis sans relâche pour que mon petit monde ne s’effondre pas, je lutte à ses côté, je combat cette maladie qui n’est pas la mienne ; c’est mon choix et je l’assume.  Je culpabilise d’être fatiguée et je suis incapable de passer le relai. J’aimerai reprendre une activité professionnelle mais chaque pas en avant me demande un effort presque surhumain. Ecrasée par une pression imposée par une société qui nous fait croire que l’on peut tout faire et tout avoir, je suis perdue dans ma propre vie!

Franchement, le retour à une « vie normale« , pour moi, ça reste des belles paroles d’oncoptimiste!!! Nous devons faire une croix sur notre vie passée, avancer vers un avenir plus qu’incertain et ne pas se laisser emprisonner dans un quotidien rassurant qui  manque parfois de piquant et de spontanéité.

Aidée par l’épuisement du marathon festif de fin d’année, je me suis offert un bon gros pétage de plombs!!! Ouh!!! Quand il faut que ça sorte et ben … Il faut que ça sorte. Au final j’avais juste besoin de dire que « ça ne va pas »! Je pense qu’il est essentiel de savoir lâcher du lest, d’admettre qu’on a des limites et, lorsque que le vase déborde, il faut savoir demander de l’aide. Jusqu’ici, je refusais d’être suivie par une psychologue de peur de percer la carapace qui me permet de tenir le coup, sauf qu’elle a fini par se fendiller. Perte de repère, nerfs à vifs, insomnies … j’ai admis que je ne pourrais pas suivre ce rythme encore longtemps. Il me reste encore à trouver la bonne personne mais je me sens déjà soulagée d’avoir exprimé mon mal-être.

Je retrouve le sourire, je ris avec mes filles, je recommence à sortir avec mon mari et cela me fait beaucoup de bien! Profiter simplement de ma famille et ne pas me perdre dans des questionnements polluants provoqués, principalement, par le regard des autres! Oui je prends du temps pour avancer. En fait, je prends le temps d’apprécier chaque petit pas. Et surtout, je prends MON temps!!!

Alors, à tous ceux qui se demandent « mais elle en est où de son projet pro? », qui s’interrogent « je serai curieux de savoir comment ils font pour vivre? » ou encore qui pensent « non mais au bout du compte ça fait quand même quelques années qu’elle ne fait plus rien! » … à tout les pseudos juges « du tribunal de grande instance de la vie parfaite », à tout les spécialistes de bonne conduite fan des lignes droites toutes bien tracées, à tout les donneurs de leçon, à tout ceux qui ont la critique mesquine …. ouvrez grand vos yeux experts car je m’apprête a vous transmettre une information de la plus haute importance!! Je ne suis pas vous et vous n’êtes pas moi!!! C’est fou hein!!?? Nos vies, nos priorités, nos objectifs sont différents et c’est ce qui fait notre singularité ; chacun fait ce qu’il PEUT et c’est déjà pas mal!!!

CA C’EST DIT!!!!

 

4 commentaires sur “Le bout du bout…

Ajouter un commentaire

  1. Je suis bouleversée par votre témoignage. Je vous souhaite beaucoup de courage. Prenez soin de vous le plus possible et faites abstraction des donneurs de leçons et des bien-pensants, peut-être ne peuvent ils pas comprendre. Vous faites du mieux possible et du coup c’est parfait.

  2. Coucou un article super comme d’habitude !!!! On se sent moins seul au monde tu as tout à fait raison d indiquer que la vie n est plus comme avant et ne sera plus jamais comme avant …….on a perdu notre insouciance et effectivement personne ne peut se mettre à notre place même si les monsieurs et madames  » je sais tout » et « j ai tout vu » veulent nous montrer la marche à suivre il faut faire ce que l on a envie et surtout surtout surtout….. ne jamais culpabiliser!!!!! Tu es un petit bout de femme extraordinaire seule toi sait ce qui est bon pour ta petite famille on a qu une seule vie ( enfin je crois 😀) et il faut la vivre du mieux possible avec malheureusement les imprévus de la vie!!!!! Continue à nous faire partager les bons et les moins bons moments et nous sommes toujours avec toi plus précisément avec vous des gros bisous

    1. Merci pour ton soutien inconditionnel!

      Heureusement que la vie nous réserve aussi de bonnes surprises et de belles rencontres, cela donne des forces pour continuer la bataille!

      Bisous à vous 4 #happywarriorfamily 😊

Répondre à Anne Malmassari Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑